Objectif Autonomie est un collectif antivalidiste et antipsychiatrique ouvert à toustes. Pour nous rejoindre, ça se passe sur le discourse que nous utilisons pour nous organiser (contacter contact@objectifautonomie.fr pour le lien). Nos réunions vocales ont généralement lieu le dimanche.

Un collectif antivalidiste né de la mobilisation pour la déconjugalisation de l’Allocation Adulte Handicapé

Nous avons commencé à nous réunir à partir de Novembre 2020, en nous saisissant d’une pétition publiée sur le site du sénat, pour mettre la déconjugalisation de l’Allocation Adulte Handicapé (AAH) à l’agenda parlementaire. L’AAH est un revenu de remplacement censé permettre aux personnes ayant une incapacité totale ou partielle de travailler, de vivre. Bien qu’essentielle à la survie de plus d’un million de personnes, dont le montant est maintenu en dessous du seuil de pauvreté, et calculé sur les revenus du couple. Cette loi, comme nous l’avons détaillé dans cette tribune, organise la dépendance financière des personnes handicapées vivant en couple. La déconjugalisation de l’AAH est une étape charnière de la lutte pour l’autonomie des personnes handicapées, et la lutte contre les violences faites aux personnes handicapées, en particulier conjugales, intrafamiliales et institutionnelles. Pendant plusieurs mois, nous nous sommes battu-es pour que la loi soit examinée au sénat, puis à l’assemblée. Nous avons fait face aux blocages successifs du gouvernement, de LREM et de Sophie Cluzel. La dépendance des personnes handicapées est la base d’un business d’associations gestionnaires, d’entreprises sociales et de lieux d’enfermement que l’état protège.

Et maintenant?

La lutte pour la déconjugalisation de l’AAH reste un point de notre mobilisation, mais force est de constater qu’elle n’aboutira pas sans une lutte large, déterminée et intersectionnelle contre le business de la dépendance et de l’enfermement.

Aujourd’hui, Objectif Autonomie est un collectif antivalidiste, et donc queerféministe, anticapitaliste, antigestionnaire, antiraciste et antipsychiatrique, qui a pour but d’informer sur les lieux d’enfermement et sur l’exploitation organisée des personnes handicapées et fols, de relayer la parole des victimes du validisme, et de lutter contre la dépendance organisée des personnes handicapées et fols. Lutter contre les associations gestionnaires, c’est aussi lutter pour l’accès au soin pour toustes, et pour des alternatives autogérées par et pour les personnes handicapées et fols.

Liberté et autonomie pour toustes!

Luttes contre l’enfermement sous toutes ses formes

Collectifs et liens utiles contre la psychiatrie, les institutions du handicap, la taule, les CRA et toutes les formes d’enfermement.

Zinzin Zine diffuse des outils théoriques & pratiques pour lutter contre le système psychiatrique et la psychophobie. Il s’agit aussi de proposer d’autres perspectives (les nôtres!) sur nos multiples formes d’être au monde et nos difficultés à vivre. Des pistes, des contradictions, rien d’absolu!

Carapatage: Une émission contre toutes les cages ! Contre les prisons, la répression et le contrôle, à travers l’actualité de l’enfermement mais aussi son histoire, en racontant les luttes à l’intérieur et à l’extérieur, en échangeant ce qu’on a vu, lu et entendu. Carapatage est contre les prisons et l’enfermement, les centres de rétention administrative, l’enfermement psychiatrique, les centres éducatifs fermés et l’enfermement des mineurs dans différents centres, le débordement de l’enfermement à l’extérieur par des dispositifs comme le bracelet électronique, le contrôle qui s’exerce dans les foyers de sans-papiers, de l’aide sociale à l’enfance ou à destination des femmes précaires.

L’Envolée se veut un porte-voix pour les prisonniers et prisonnières qui luttent contre le sort qui leur est fait. Le journal publie des lettres, des comptes rendus de procès, et des analyses sur la société et ses lois.
Le journal prolonge le travail mené par des émissions de radio qui maintiennent un lien entre l’intérieur et l’extérieur des prisons, hors du contrôle de l’administration pénitentiaire (AP).
Le journal est réalisé par des ex-prisonnier·e·s, des proches de prisonnier·e·s et d’autres qui savent que la prison plane au-dessus de nos têtes à tous.

Réseau d’entraide HandiPsy Lyon 2 « nous nous positionnons contre le sanisme, le psyvalidisme et la psychophobie systémique et pour l’émancipation des fols, des schizos, des bipos, des autistes, des multiples, et de toustes les psychiatrisé’es. Nous nous inscrivons dans l’héritage militant de l’antivalidisme et de l’antipsychiatrie, des luttes handies et folles en général. »

Cata-tonique produit des trads, réflexions et vulgarisation sur l’intersection entre racisme et validisme (principalement)

Cases Rebelles est un collectif noir anti-autoritaire composé actuellement exclusivement de femmes queers et trans. Le collectif a été créé en France en 2010. Nos activités essaient de lutter contre toutes les formes de domination dans une perspective afrocentrée ; une approche que nous nommons PanAfroRévolutionnaire.

A bas les CRA, l’assemblée contre les CRA (Centres de Rétention Administrative) d’Ile-de-france, s’est créée en janvier 2019 en soutien aux luttes collectives dans les CRA d’IDF. Cette assemblée, publique et ouverte à tou·te·s, se déroule tous les mercredis soirs à 19h (le lieu et l’horaire peuvent varier, surtout en ce moment avec les restrictions, n’hésitez pas à nous contacter pour avoir l’info). Elle a pour objectifs de publier des communiqués et des témoignages des personnes enfermées dans les CRA, d’informer sur le fonctionnement et les acteurs des CRA, les nouvelles constructions, les procédures juridiques en cas d’arrestation et de témoigner notre solidarité avec les enfermé·e·s par l’intermédiaire de diverses actions.

Esat désespérant je vais écrire les mauvaises expériences avec les ESATS , les miennes ou les votres (ou de retweeter si ne pas rester anonyme ne vous dérange pas